Porteur
Benjamin Cancès
Session
2020
Co-porteur(s)
Pascale Bauda, Vincent Robin
Titre
Influence de la contamination métallique des tourbières du camp militaire de Bitche sur leur fonctionnement biogéochimique
Résumé
Bien que les tourbières remplissent des fonctions environnementales et patrimoniales essentielles, ces milieux sont menacés par différentes activités anthropiques. Depuis plusieurs siècles le Pays de Bitche est notamment structuré autour de l’activité militaire. Une étude menée en 2018 a montré que les tourbières acides du camp militaire de Bitche et la nappe superficielle qui y circule n’étaient pas impactées par des composés pyrotechniques (perchlorates et composés nitroaromatiques) émis par les activités militaires. En revanche, les tourbières présentent en surface une forte contamination en éléments traces métalliques (As, Cu, Pb et Zn) qui pourraient affecter leur fonctionnement biogéochimique. Les objectifs généraux de ce projet consistent à compléter les travaux initiés en 2018 sur ces milieux. Bien que l’origine miliaire de la contamination métallique semble évidente, une contribution de sources plus anciennes (métallurgie, verrerie, etc) devra être vérifiée. Une attention particulière portera sur l’identification de la réactivité et de la forme chimique des ETM afin de comprendre leur comportement dans ces milieux et d’évaluer leur influence sur la structure des communautés microbiennes. Enfin, la datation des tourbières sera affinée et les analyses paléo-environnementales poursuivies afin de reconstituer l’évolution de l’environnement végétal depuis le Néolithique.
Type
Projet OHMs
OHM(s) concerné(s)
  • Pays-de-Bitche
Disciplines
Archéobotanique, Biogéochimie, Biologie, Écologie, Paléoenvironnement, Pédologie
Image

Porteur

Benjamin
Cancès
Maître de Conférences spécialisé dans l’étude du comportement des éléments traces métalliques (Cu, Pb, Zn, Cd, As,…) dans des sols contaminés aux différentes échelles d'organisation du sol (de la parcelle jusqu’à l’échelle moléculaire) par la mise en oeuvre de plusieurs techniques analytiques (Fluorescence X portable, Extractions chimiques sélectives, Diffraction des rayons X, Microscopie électronique à balayage, Spectroscopie Raman, Spectroscopie d’Absorption des rayons X)

Participants

Pascale
Bauda
Pascale ,Vincent,Marie,Béatrice,Jessy Bauda,Robin,Ponthieu,Marin,Jaunat
Pascale Bauda est responsable de l’équipe
d’Ecologie Microbienne qui s’intéresse aux
interactions entre microorganismes et contaminants
dans les sols et les milieux aquatiques. Elle a déjà
exercé des responsabilités managériales et porté
des projets scientifiques. Elle est l’auteur de 56
publications référencées dans google scholar
totalisant 1044 citations.
Vincent
Robin
Pascale ,Vincent,Marie,Béatrice,Jessy Bauda,Robin,Ponthieu,Marin,Jaunat
Mes travaux s’articulent autour de trois axes
généraux : (1) analyse diachronique des
changements environnementaux, (2) identification
des conséquences biogéographiques et
fonctionnels de ces changements, (3) prospection
rétrospective et prédictive des relations
milieux/sociétés. Je base ces recherches sur l’utilisation
d’indicateurs biologiques (pollen, charbons,
macrorestes, etc.), pertinents à différentes échelles
spatio-temporelles pour avoir une image la plus
complète possible des dynamiques systémiques
des espaces que j’étudie.
Marie
Ponthieu
Pascale ,Vincent,Marie,Béatrice,Jessy Bauda,Robin,Ponthieu,Marin,Jaunat
Maître de Conférences dont les travaux de recherche portent sur l’étude du comportement des éléments traces métalliques dans les sols industriels et agricoles, utilisant entre autre la modélisation de la forme chimique des éléments dans la solution du sol et le sol pour appréhender leur biodisponibilité et donc les risques potentiels pour leur environnement, modélisation couplée à une caractérisation physico-chimique des phases solide et liquide des sols.
Béatrice
Marin
Pascale ,Vincent,Marie,Béatrice,Jessy Bauda,Robin,Ponthieu,Marin,Jaunat
Les activités de recherche de Béatrice Marin sont
centrées sur la répartition, le comportement, le
transfert
et le devenir des éléments traces métalliques
(ETM) dans les environnements naturels et
anthropiques : i)
au cours de l’épuration d’effluents industriels et de
la potabilisation de l’eau destinée à la
consommation
humaine ; ii) dans les sols viticoles, agricoles et
industriels de milieux tempérés et arides ; iii) au
cours de
leur transfert par ruissellement et du sol à la plante
; iiii) dans les bassins de rétention viticoles.
Jessy
Jaunat
Pascale ,Vincent,Marie,Béatrice,Jessy Bauda,Robin,Ponthieu,Marin,Jaunat
Maître de conférences en hydrogéologie :
Spécialisé dans l’étude des flux d’eau souterraine
et du transfert d’éléments dans le cycle de l’eau,
avec une attention particulière sur les molécules
d’origines militaires, liées aux activités passées
(Première Guerre Mondiale) à actuelles (camps
d’entrainements, champs de
manoeuvres). Utilisation de méthodes
multitracages, modélisation numérique et systèmes
d’informations géographiques.